La baisse du Reach Facebook : une réalité !

By christiane Published on 06 mars 2015

 

FacebookreachVA2

Qui a dit que Facebook était gratuit ?

Vous avez sans doute dû le remarquer, si vous êtes administrateur ou possesseur d’une page Facebook : taux d’engagement de vos fans a considérablement diminué par rapport à ce à quoi vous étiez habitué. Bien entendu, cela n’a en aucun cas affecté le nombre de « like » de votre page, mais vous avez tout de même remarqué que vous n’avez plus cette notoriété dont vous vous targuiez (moins de « like », de partages et même de commentaires sur vos posts). Si vous avez réalisé cela, c’est que vous rechigniez à payer pour de la pub sur Facebook, et maintenant, vous en payez les frais.

Que se passe-t-il ?

Il se passe que Facebook, qui n’a toujours pas trouvé de meilleur moyen de monétiser sa boîte, a mis à jour son algorithme afin de diminuer le reach sur les Brand Pages non sponsorisées, et ainsi augmenter celui des pages sponsorisées. En clair, la portée de vos publications est désormais restreinte dans le but de vous amener à payer inéluctablement pour de la pub afin d’atteindre plus de personnes, même celles qui, de par leur « like », ont montré qu’elles appréciaient ce que vous faisiez. Fini l’époque où vous pouviez publier un post et atteindre des milliers de personnes parmi vos fans, avec un taux d’engagement relativement satisfaisant. Désormais, il faudra payer pour cette audience.

Pourquoi Facebook fait-il cela ?

Selon Facebook, cette mise à jour viserait à promouvoir davantage les contenus de très haute qualité, tout en donnant plus de poids aux médias. D’aucuns pensent cependant que le géant utilise plutôt son pouvoir de filtrage pour se faire de l’argent. Il est vrai qu’avec le nombre de posts qui pullulent sur les news feed, il était opportun que Facebook intervienne et régule ce trafic pour éviter que certains types de publications polluent le fil d’actualité de tout un chacun, et ce, d’une façon disproportionnée (saviez-vous que les photos avec le plus de « like » sont celles de bébés et de mariages ?). Facebook a juste trouvé en cette intervention un moyen de se faire plus d’argent ; une mise à jour qui n’est pas pour plaire à tout le monde.

Quelles sont les conséquences ?

Pour l’utilisateur normal, ce changement est plutôt anodin. Il ne le remarquera sans doute pas. Mais pour les Community Managers, c’est la catastrophe. Si Facebook continue de baisser le reach des Brand Pages, bientôt les mentions « j’aime » sur les pages ne vaudront plus un clou (déjà qu’elles ne valent pas grand-chose), et payer de la publicité deviendra un incontournable. Selon Facebook, cette mise à jour n’aurait pas pour objectif de pénaliser les Brand Page. Cependant, dans une étude réalisée par EdgeRank Checker (www.edgerankchecker.com) auprès de 3 000 pages Facebook avant et après le 20 septembre, Chad Wittman dit : « Dans l’ensemble, nous avons trouvé que le Reach organique (-25% de variation), le Reach viral (-45%), et l’engagement par fan ont diminué (-17%), tandis que la viralité a légèrement augmenté (+7%). Cette baisse du Reach peut expliquer la baisse du taux d’engagement par fan. Alors que les portées organique et virale ont fortement chuté, il est possible d’envisager que la visibilité ait été réduite dans le fil d’actualité. La viralité est relativement préservée, ce qui semble indiquer que la qualité du contenu est à peu près la même (ou a été en mesure d’engager les gens qui l’ont vu). »

 

baisse-portee-organique-publication-facebook-e1389766585211       portee-organique-type-publication-facebook-e1389766608144

Comment résoudre ce problème ?

Il n’y a malheureusement pas dix mille solutions : soit vous acceptez de payer pour de la pub Facebook, soit vous changez complètement votre stratégie de publication sur votre page pour l’adapter au nouvel algorithme. Quelques astuces pour garder maintenir votre reach seraient :

  • augmenter l’interaction avec vos fans : aujourd’hui plus que jamais, il vous faudra poster des contenus que vos fans aimeront et voudront partager ;
  • Publiez au bon moment : il faudrait choisir avec intelligence les heures auxquelles vous publiez ;
  • valorisez la qualité plutôt que la quantité : avec ce nouvel algorithme, deux posts en un jour qui atteignent vos fans valent mieux que dix posts toute la journée. Gardez à l’esprit que les images et les vidéos entraînent un plus important engagement des fans ;
  • optez pour la pub pour vos posts : il vous faudra sortir de l’argent pour promouvoir l’un de vos posts afin que celui-ci soit vu par un grand nombre de personnes, qui auront tendance, par la suite, à venir sur votre page.
  • construire votre communauté sur d’autres réseaux : Si votre trafic provient en majorité de Facebook, il est temps de vous intéresser à d’autres réseaux tels que Twitter, Instagram, Google+, LinkedIn, Pinterest et Youtube.

Avez-vous également remarqué une baisse de la portée de vos posts ? Si oui, quelle est votre opinion face à cette nouvelle mise à jour de Facebook ? Et quelles sont vos astuces pour garder votre reach ?

Tags Social Media

Ebook image
Cliquez ici pour découvrir nos supers conseils pour votre site web !

Inscrivez-vous à la newsletter