Breaking news : ce qu'il faut retenir du F8 de Facebook

By Mohamed Published on 27 mars 2015
Find me on:

 

f8 Breaking news : ce qu'il faut retenir du F8 de Facebook

Ce qui est sorti de la Facebook F8 Developer’s Conference

Dans l’un de nos précédents billets, nous parlions de la guerre froide numérique qui oppose les messageries instantanées aux réseaux sociaux. Nous y expliquions la montée en puissance des messageries instantanées qui, quoique encore loin d’atteindre le nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux, n’étaient pas moins menaçantes. Apparemment, Facebook avait déjà pensé au moyen de contrer cette montée en puissance, car, lors de la Facebook F8 Developer’s Conference, le géant du Palo Alto nous a présenté, entre autres innovations, sa nouvelle arme de connexion massive, que nous connaissons déjà, mais que nous découvrirons sous un nouveau jour : Messenger.

Avant d’en venir à Messenger et ses nouvelles et combien intéressantes fonctionnalités, nous vous invitons à revenir sur les autres grandes innovations annoncées lors de cette conférence.

 

  • La vidéo, noyau central de la nouvelle stratégie de Facebook

Nous vous disions récemment qu’au royaume du digital Darwinisme, le contenu vous fera roi. Facebook vient nous conforter dans cette croyance en mettant la vidéo au cœur de sa stratégie. En effet, Facebook a compris, en observant ses utilisateurs et voyant le pullulement de vidéos sur sa plateforme, que la vidéo était un outil important qu’il lui fallait à tout prix contrôler. Le réseau social, par la voix de son fondateur, n’a pas caché son ambition de faire de l’ombre à Youtube, qui, pour l’instant, a la mainmise sur la vidéo.

Facebook a donc annoncé, concernant toujours la vidéo, la mise en place d’un code « embed » permettant à l’utilisateur d’intégrer les vidéos postées sur Facebook sur n’importe quel autre site ou blog ; une fonctionnalité qui existait déjà sur Youtube, mais qui manquait chez Facebook. Grâce à ce petit bout de code, l’on pourrait voir les utilisateurs abandonner leurs plateformes habituelles d’hébergement vidéo, pour n’utiliser que Facebook, de quoi garder les utilisateurs le plus longtemps possible sur la plateforme bleue.

Facebook a également annoncé la prise en charge des vidéos à 360°, annonce qui confirme la volonté du géant de s’attaquer à la Réalité Virtuelle. Le responsable de la vidéo chez Facebook a aussi détaillé les fonctionnalités mises en place, telles que le lancement automatique des vidéos ou les outils de mesure d’audience, qui permettront aux éditeurs de vidéos de mesurer l’impact de leurs actions.

  Téléchargez gratuitement nos 25  meilleures recettes pour votre site web

  • Outils d’analyse pour les applications

Comme l’a expliqué Mark Zuckerberg, Facebook, qui était autrefois une application bleue faisant beaucoup de choses, est désormais une famille d’applications. En effet, le géant ouvre sa porte aux développeurs du monde entier afin que ces derniers puissent développer des applications, aussi bien pour la plateforme web, que pour l’application de messagerie Messenger. Et parce qu’il faudra être en mesure de contrôler l’impact de ces applications, Facebook a lancé Analytics for App, un tableau de bord accessible via une interface web, qui permet de mesurer la portée et la performance des applications Facebook, aussi bien en termes d’engagement du public, qu’en taux de conversion. Les entreprises pourront ainsi mesurer la performance de leurs campagnes marketing sur les différents groupes démographiques. L’on pourra ainsi, à partir des groupes qui auront généré le plus de vente, définir une stratégie afin de booster les ventes et le taux d’engagement.

 

  • Messenger de Facebook

La grande révélation, comme nous le disions plus tôt, a été Messenger. L’application ne sera plus une part de Facebook, mais une plateforme à part entière pour conduire une large variété de communications instantanées, non plus seulement entre amis, mais aussi avec les entreprises avec lesquelles l’on souhaite échanger. Messenger est l’arme développée par Facebook pour combattre les autres applications de messageries instantanées telles que Snapchat, Line, WeChat et même Whatsapp, qui appartient pourtant à Facebook, cela grâce à de nombreuses et nouvelles fonctionnalités et applications, dont la plupart seront développées par l’imagination sans limite des développeurs du monde entier.

L’on utilisera Messenger pour partager des clips et des bandes annonces de films grâce; pour faire des appels audio (ce qui, depuis un certain temps, est déjà possible); mais aussi pour transférer de l’argent à un ami, ou payer en ligne (ce qui est possible depuis quelques jours). L’on pourra ensuite, toujours via Messenger, échanger avec les compagnies aériennes, les services d’embarquements et même les services de vente de billets. Une part de ces nouvelles fonctionnalités remplacera les activités que l’on fait déjà via notre navigateur web, sur d’autres sites ; et l’autre part, ce que nous faisons via d’autres applications mobiles.

En ajoutant toutes ces nouvelles fonctionnalités à Messenger, Facebook entend ainsi faire de son application l’app phare pour toutes les activités de communication instantanées. Car, plus il y aura de fonctionnalités sur Messenger, moins les utilisateurs voudront quitter l’application. Facebook espère ainsi que Messenger s’intégrera dans nos vies comme la plateforme bleue l’est déjà. Quoi qu’il en soit, cela n’est pas pour déplaire aux marques qui pourront désormais communiquer plus facilement avec leurs clients. Comme l’a dit David Marcus, le responsable des produits de messagerie chez Facebook, et ancien président de Paypal, Messenger est un pas de bébé dans un long voyage ayant pour finalité la réinvention de la communication dans le business. Il est peut-être temps, en tant qu’entreprise, de s’intéresser à Messenger et pour en tirer le plus de bénéfices possibles.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir par e-mail les prochains articles de #TheFacts

[mc4wp_form]

Tags Social Media Stratégie

Ebook image
Cliquez ici pour découvrir nos supers conseils pour votre site web !

Inscrivez-vous à la newsletter